25/10/2011

25 octobre 2011 – Bilan de consommations (Laurence)

Fin d’année, c’est la période où les relevés des compteurs sont faits.

Pour l’eau :
2008 : 277 l/jour (101 m³/an)
2009 : 329 l/jour (120 m³/an)
2010 : 218 l/jour (80 m³/an)
2011 : 155 l/jour (57 m³/an)

On a donc encore bien diminué notre consommation d’eau en 2011, et ce grâce à l’introduction d’une, puis de deux toilettes sèches. Sur 1 an, on a diminué notre consommation de près de 30%. Sur 2 ans, on a diminué notre consommation d’eau de plus de 50%.

En 2011, on n’avait pas les 2 toilettes sèches pendant toute l’année, donc on devrait encore gagner un peu de ce côté pour 2012, mais en même temps avec l’arrivée de bébé numéro 2, on augmentera surement notre consommation d’eau (plus de bains, couches lavables, etc) ce qui devrait se compenser. Donc objectif pour 2012, stabiliser la consommation d’eau à sa valeur actuelle.

Pour l’électricité
2008 : 7.027 kWh
2009 : 7.337 kWh
2010 : 6.097 kWh
2011 : 4.530 kWh (en tenant compte de ce qu’ont produits les panneaux photovoltaïques)

Bonne diminution de la consommation d’électricité aussi. Sur 1 an, on a diminué d’un quart notre consommation. Sur 2 ans, on a diminué de près de 40% notre consommation d’électricité.

Cette diminution s’est faite essentiellement en faisant attention à ne pas laisser de lumière allumée inutilement, en débranchant les appareils avec veilleuse afin qu’ils ne consomment pas quand ils ne sont pas utilisés. Et aussi en débranchant le chauffage électrique dans notre chambre, Renaud a reçu des pyjamas chauds, et a survécu à l’hiver.

Pour 2012, on devrait encore diminuer notre consommation par le fait qu’on a isolé le toit, ce qui permet de garder la température dans la maison plus homogène, et ce qui rend le chauffage par air pulsé à l’étage plus efficace, et donc ça permettra sans doute de supprimer le radiateur électrique dans la chambre de notre aîné, tout en y conservant une température acceptable pour lui.

De plus le fait de changer l’insert à bois par un poêle de masse devrait aussi nous permettre de diminuer la consommation d’électricité vu que l’insert à bois avait deux ventilateurs afin de diffuser la chaleur. La pose de velux dans le garage devrait aussi nous aider, car on n’a plus besoin de systématiquement allumer la lumière quand on y va. Mais à nouveau, l’arrivée de bébé numéro 2 impliquera une augmentation de la consommation d’électricité, on verra à quel point, mais j’espère vraiment pouvoir encore diminuer notre consommation d’électricité même avec un membre dans la famille en plus.

Pour le portable, j’ai su maintenir ma diminution de consommation, sur les 6 derniers mois, j’en suis à moins de 15 minutes par mois. Au niveau des sms, je reste à une moyenne de 17 sms par mois.

12:46 Écrit par Laurence & Renaud | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

17/10/2011

17 octobre 2011 - Peut-on cuisiner sainement ? (Laurence)

Suite à la lecture de l'article suivant :

http://www.cleacuisine.fr/autres/peut-on-cuisiner-sainement/


ainsi qu'à des discussions par rapport au BPA, teflon, micro-onde, etc. On a peu à peu changé nos habitudes dans la cuisine, et on change progressivement le matériel de cuisine.

On peut trouver un résumé de l'article ci-dessus et de ses commentaires, ici :

http://foodsens.blogspot.com/2011/01/comment-ne-pas-passe...

Les différents points abordés dans l'article :

- Le téflon
On essaye de l'éliminer le plus possible. On a remplacé nos poêles téfal par des poêles en inox 10/18, jusqu'à présent ça ne nous a pas posé de problèmes, sauf pour la cuisson des omelettes, où on a beaucoup de boulot pour le nettoyage.

Je ne sentais pas de faire des crêpes dans une poêle en inox, j'ai donc demandé pour mon anniversaire une crêpière en fonte :
Copy of IMG_9558

La première utilisation fut un échec total. Je ne parvenais pas à faire une seule crêpe sans la casser ou la cramer, en plus ça m'a pris un temps fou. J'ai donc donné un petit coup de fil à ma maman, qui avait une crêpière en fonte quand on était jeune, et elle m'a donné sa recette de pâte à crêpes. Le problème était résolu !

On a viré le wok et on ne l'a pas remplacé. On a viré l'appareil à fondue qui était électrique et en téflon et on l'a remplacé par un appareil en fonte. Il nous reste l'appareil à raclette, je ne sais pas bien par quoi le remplacer si on veut pouvoir garder du choix pour chacun.

On essaye aussi de remplacer les ustensiles en téflon, mais on n'a pas encore eu l'occasion de tout changer. De la même manière il nous reste 3 poêlons en téflon qu'on essaye d'utiliser le moins possible, mais quand on n'a plus rien d'autres, ça nous évite de faire la vaisselle :( . Il reste aussi des moules à gâteaux, mais la surface est impeccable, donc on ne les change pas pour le moment.

Et puis bien sûr il nous reste la machine à pain, pour le moment on n'est pas prêt à s'en défaire.

- Le silicone
On avait une série de moules souples en silicone, on ne les emploie plus.

- Le cuit-vapeur en plastique
Les bacs pour les aliments nous ont gentiment laissé tomber en se fendant en deux. On est donc passé à la marguerite que l'on sait adapter à un grand nombre de nos casseroles :


- Le micro-onde
On ne l'utilisait déjà presque plus, uniquement pour chauffer les biberons (en verre) de Romain. On a donc décidé de faire le pas, on s'est acheter un chauffe-biberon électrique et donc on n'utilise plus du tout le micro-onde :
Copy of IMG_9556

On attend un peu avant de le virer complètement de la cuisine, en se disant qu'avec l'arrivée de numéro 2, on veut se laisser une porte de sortie si jamais on est vraiment trop débordé.

- Les boites en plastiques
On en a encore beaucoup, mais elles sont sans bpa. On les remplace petit à petit, soit par des boites en pyrex, soit par des boites en inox. De plus avec la stérilisation, on stocke aussi pas mal de chose en bocaux en verre.

- L'aluminium
On utilisait peu de papier aluminium, on en utilise encore moins. Comme il nous en reste, on l'utilise mais en faisant attention qu'il ne touche pas la nourriture.

On essaye aussi de se débarrasser au maximum des appareils électriques ou à piles quand des alternatives pas trop contraignantes existent. Le dernier investissement en date, c'est une balance manuelle pour remplacer la balance digitale :
Copy of IMG_9553

On a une précision à 10 grammes, ce qui est nettement suffisant pour ce qu'on fait :
Copy of IMG_9555

Il faut attraper le coup de main pour l'utiliser, et (ré) apprendre à faire du calcul mental vu qu'il n'y a pas une tare aussi facile que sur une balance digitale. Puis elle permet d'aller jusqu'à 12 kilos, ce qui est nettement plus pratique que la balance digitale qu'on avait qui ne pouvait pas peser plus de 4 kilos, et encore en chipotant avec la tare.

Depuis le mois de septembre utilise une éponge naturelle pour la vaisselle. C'est une éponge obtenue par séchage d'une courge:

louffa3.jpg

Pour les détails, il suffit d'aller voir là:

http://olharfeliz.typepad.com/jardin/2004/10/courge_a_hre...


C'est présenté comme une éponge pour la peau, mais si on en prend la moitié, c'est une bonne taille comme éponge de cuisine, et comme elle est légèrement abrasive, elle nettoie super bien!

16:42 Écrit par Laurence & Renaud | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |